Posted by Philippe on September 25, 2016

Acipenser sinensis, l’esturgeon de Chine, va très mal et pourrait passer du statut d’“espèce en danger critique d’extinction” à celui d’“éteint”. Le dernier lâcher d’eau par les barrages du fleuve Yangzi a entraîné dans les eaux du fleuve les cages d’une ferme piscicole. 9800 tonnes d’esturgeons d’élevage, des espèces exogènes, vont vraisemblablement déséquilibrer l’écosystème déjà fragilisé du fleuve, explique le quotidien hongkongais The South China Morning Post. Selon le zoologiste chinois Xie Yan, le sort de l’esturgeon était de toute façon scellé depuis les années 1970, avec la construction du barrage de Gezhouba, vingt-cinq ans avant celle de l'ouvrage géant des Trois-Gorges. Mais c’est peut-être une ferme piscicole en perdition qui aura raison de 140 millions d’années de présence d’Acipenser sinensis dans ces eaux.

Categories: